Le Néolithique

1. LA SEDENTARISATION

Il y a environ 10 000 ans, le nombre d’animaux herbivores augmente. Certaines espèces disparaissent, d’autres apparaissent : le cerf, le chevreuil, le sanglier. L’homme n’est plus nomade, il devient sédentaire.

2. LA NAISSANCE DE L’AGRICULTURE

L’homme cultive la terre pour se nourrir : culture de céréales (blé, orge) et de légumes. Il invente de nouveaux outils : la faucille (permet de couper l’herbe, les céréales), la meule en pierre (permet d’écraser le blé pour produire de la farine).

chronologie

3. L’ELEVAGE ET LA PECHE

L’homme du Néolithique apprend aussi à élever des animaux : chèvres, moutons, porcs et boeufs. Les techniques de pêche s’améliorent grâce à l’invention de la pirogue.

4. LES PREMIERS VILLAGES EN FRANCE

Ils apparaissent vers 4 000 ans av. J.-C.(*) . Certains villages regroupent une dizaine de maisons, d’autres plusieurs centaines. Les maisons sont construites en bois, en torchis, en briques ou en pierre, et couvertes de chaume ou de feuillage.

Les villages sont souvent protégés par des fortifications (palissades, fossés).

Les hommes organisent leurs activités en différents métiers : agriculteurs, éleveurs, artisans…
Cela crée de meilleures conditions de vie et la population augmente.

(*) 4 mille ans avant Jésus-Christ.

Les premiers villages

Les premiers villages

5. LES PREMIERS ARTISANS

L’homme du néolithique sait fabriquer ses vêtements : tissage de la laine, du lin. Des artisans développent la technique de la vannerie ou travaillent le bois pour fabriquer les objets de la vie quotidienne : paniers, récipients, cuillères, étagères, cores… Les hommes utilisent la pierre polie, apprennent la cuisson de l’argile pour fabriquer des poteries solides an de conserver les graines, les liquides ou de cuisiner (vases, bols, bouteilles…).

6. LES DEBUTS DE LA METALLURGIE ET DU COMMERCE

Les hommes commencent à marteler le cuivre et l’or (métaux mous). Ce sont des matériaux fragiles qui ne remplacent pas la pierre polie.

Le développement de l’agriculture et de l’artisanat encouragent les échanges : c’est le début du commerce. La monnaie n’existe pas encore, les hommes pratiquent l’échange d’objets : le troc.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*