La galathée

Galathea strigosa

Les galathées sont présentes dans toutes les mers du globe et à toutes les profondeurs. Elles sont abondantes près des sources hydrothermales situées entre 2 000 et 3 000 mètres de profondeur. Là, elles vivent dans le noir et ne possèdent aucune pigmentation (elles sont d’un blanc immaculé).

Galathée "yéti"

La galathée multicolore ou striée (Galathea strigosa) possède des couleurs vives : sa carapace est brun-rouge avec des rayures transversales d’un bleu lumineux. Les chélipèdes sont hérissés d’« épines recourbées ».

Pendant la journée, la galathée striée se dissimule dans des anfractuosités rocheuses, dans des éboulis et même dans des grottes. Elle sort la nuit pour se nourrir de déchets organiques et notamment de cadavres. C’est un animal plutôt solitaire, vivant généralement sur le fond.

La galathée possède des chélipèdes (première paire de pattes munie de pinces) qui sont plus longs que son corps. Son abdomen est symétrique et très replié sous le thorax appelé céphalothorax. Ses yeux sont situés entre les deux paires d’antennes. Elle possède 5 paires de pattes locomotrices ; sa 5ème paire de pattes est réduite et peu visible. Son corps est recouvert d’une “croûte” ou “carapace“.